Emmanuelle Choussy à la conquête de l’Amérique


 

Dans la série: ces Frenchies à L.A… Rencontre avec Emmanuelle Choussy à la conquête de l’Amérique ou ambition démesurée?  Née  Gailing en 1977  à Montauban près de  Toulouse, Emmanuelle  a vécu à Beaumont de Lomagne, capitale de France de l’ail blanc et de la violette. Aujourd’hui, elle fête avec son mari et son petit garçon sa toute 1ère année à Los Angeles!  Emmanuelle  a du charme et du professionnalisme. C’est une jeune femme avec une GRANDE vision, de l’ambition et une mission: elle veut  y arriver et conquérir l’Amérique.

Elle me  reçoit dans sa maison à Venice Beach. Qui est cette  femme derrière l’objectif? 

“D’abord une maman  de 35 ans qui essaye d’être artiste du mieux qu’elle peut.  L’artiste ce n’est pas lui ou elle qui se définit comme tel, ce sont les autres.  Je suis une passionnée en expérimentation. Une passionnée en perpétuelle recherche, une amoureuse de l’image et des mots”

C’est une passion transmise par ses parents et surtout son père décédé qui jouera un rôle de  mentor dans la vie d’Emmanuelle en lui transmettant  sa passion pour la communication et la vie en générale. Sa mère quant à elle, lui offrit sa passion pour la littérature et la musique. Elle se rappelle ses premiers essais avec la photo et surtout son père avec beaucoup d’émotion :

 Je lui piquais son appareil photo dès l’âge de 6 ans. Au début il m’achetait des appareils  jetables, et puis à 15 ans lorsqu’il fêta ses 40 ans, on lui offrit un appareil photo reflex Canon que j’utilisais dès que je le pouvais. Je le ruinais en tirages photos ! J’expérimentais sans cesse : nature, animaux, les amis, tout y passait ! Dix ans plus tard je m’offris seule mon premier “vrai appareil photo” un bridge Sony.”

Une enfance un peu difficile,  elle  contournera les problèmes de sa jeune vie grâce à son imagination.  A 8 ans sa maman lui faisait lire énormément de romans et de contes pour jeunes, elle avait donc une grammaire impeccable et toujours cette envie d’écrire :   ”Depuis mon enfance  et aujourd’hui encore, j’aime m’échapper et inventer des personnages et des histoires. J’aime mêler l’image à l’écriture.”

Avec  une Maîtrise de Lettres Modernes et un Master en Communication, elle créée en 2004 sa société de Conseil en communication :  ”Je travaillais avec toute une équipe de créatifs freelances. Ensuite, pendant trois ans je suis devenue responsable du service Communication d’une mairie en banlieue Toulousaine. Je travaillais donc en semaine comme salariée, et le soir et les WE je me consacrais à la photographie. Puis, bébé est arrivé… et il a fallu faire un choix !”

Depuis longtemps une envie de vivre une expérience hors de la France la hantait. Puis une offre de travail à Los Angeles s’est présentée par la société de son mari. C’était  le moment idéal pour quitter le train-train Français et un passé un peu étouffant. C’est aussi l’occasion de poursuivre à plein temps  son métier de photographe.  Les Choussy quittent donc la douce France en août  2011 pour la Cité des Anges. Venice Beach est maintenant leur point d’attache “parce qu’on se rapproche inéluctablement de la mer lorsqu’on peut pour vivre le rêve Californien!”

Son premier shoot  américain fut avec une jeune femme de San Diego, Anna. “Un mois plus tard en octobre, j’obtenais ma première mission rémunérée pour une styliste  d’origine française, Auvergnate comme mon mari! C’était très drôle de nous retrouver sur le roof du LAAC entourées d’Américains ! »

Quand je lui demande ce qui lui manque de la France elle me répond que ce sont surtout les longues soirées d’été.  « En revanche ce qui me plaît  à Los Angeles c’est la grande énergie et l’activité de la ville et des gens ! Les gens savent ce qu’ils veulent et sont bien plus actifs que les français.”  

L’objectif d’Emmanuelle est  clair : vivre de son activité de photographe et surtout combiner ses deux passions l’écriture et la photo.  Ma toute première passion reste l’écriture.” Emmanuelle écrit depuis longtemps et c’est son premier amour. A l’âge de 12 ans, elle tentait d’achever un premier  roman futuriste, plus tard  un recueil de nouvelles de fictions. Elle créa  le  Le Blog d’Emma : Words  dans lequel on y trouve des  essais sur la maternité.  En arrivant à Los Angeles elle se lance dans un nouveau projet artistique  The Hidden Face of où elle tente de dévoiler la face cachée d’artistes qui se prêtent au jeu de la séance photo/interview…. [ prélude à son expo en 2014 ” ETRE ET PARAITRE”]

Aujourd’hui ce qu’elle désire le plus au monde, c’est d’être enfin publiée dans de grands magazines de mode.  Ce qui  fait vibrer Emmanuelle dans son métier de photographe c’est la relation avec l’être l’humain. Les modèles qu’elle préfère : les artistes, peintres, scénaristes, fashion designers, et des gens du milieu artistique.

“ Il n’y a pas que le côté “paillettes” de mon activité, il y-a aussi toute la “psychologie” qui entoure ma relation avec mon modèle.  Les rencontres, le travail d’équipe, être entourée de professionnels compétents (make- up artistes, stylistes etc…) est très important. Je pilote mes séances mais on est jamais vraiment tout seul à composer une image.   A chaque commande je dois créer un univers. J’aime avoir carte blanche et ne pas me sentir bridée dans mon imagination. J’aime créer des univers adaptés, que ce soit dans le monde de la musique, de la mode, ou pour de parfaits anonymes… Je me retrouve comme quand j’étais petite à créer mes personnages et mes histoires. La grosse récompense  pour moi c’est quand l’univers que je propose est accepté.  Une alchimie se créée entre moi et mes clients.”

Elle pratique aussi la Photo Therapy sur lequel elle a écrit un ouvrage. “Il y a des gens pour qui c’est un vrai challenge de passer devant un objectif. Ils cherchent à se réconcilier avec leur image. Certains veulent apprendre à se mouvoir, à être plus à l’aise avec leur corps, d’autres veulent se voir métamorphosés le temps d’une séance. Investir la peau d’un personnage pendant une petite heure peut s’apparenter à du théâtre et permet de travailler sur la confiance en soi. C’est très gratifiant de voir ces gens prendre conscience de leurs atouts grâce à vos directives et une mise en scène adaptés à chacun.  C’est un travail humainement riche.”

Le bonheur? De voir mon petit grandir et de ne manquer de rien. Le voir jouer avec son père c’est extraordinaire. Être entourée de gens vrais qui ne trichent pas c’est aussi du bonheur. J’ai de la chance… j’ai rencontré beaucoup de “pourritures” mais aussi beaucoup de gens vrais.

Une devise? Carpe Diem! Ne pas tricher et apprécier tous les petits bonheurs du quotidien.

Musique? J’écoute de tout…électro, funk, années 80 et les vrais titres du Rock N’Roll comme Muse.

Couleur? Bleu

Livre préféré? “Les Liaisons Dangeureuses” de Choderlot de Laclos

Rêve de photographier?  John Malkovitch entre autres ! 

Sa journée idéale? Une journée idéale dans mes rêves les plus fous: levée en famille à 9 heures, viennoiseries avec le sourire, puis un peu de sport, ou piscine/bronzette ,déjeuner à l’ombre des arbres centenaires, bons produits frais, petite sieste sur une plage , puis apéritif avec tous les amis en musique et un diner qui finit très tard dans la nuit avec des bougies partout… entourée de gens que j’aime. Je ne désespère pas de la vivre cette journée un jour!

Mot favori? Merci!

Pet –peeve? La mauvaise foi et la méchanceté gratuite.

Ce qui la fait rire? L’humour très second degré de mon mari me tord de rire, tout comme mon fils quand il chante en yaourt. (en franglais)

Petit secret? Un petit tatouage en chinois que personne ne voit, qui veut dire “vouloir’ parce que tant qu’on veut c’est qu’on est en vie!

Merci Emmanuelle et bonne chance !

Souvenir d'un photo shoot...
Advertisements

2 thoughts on “Emmanuelle Choussy à la conquête de l’Amérique

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s